La vérité sur les émotions

Et s'il était temps d'être émotionnellement intelligent ?

C’est la partie de nous qui nous rend la plus humaine. Pourtant dans certains moments elles nous rendent tellement la vie difficile qu’on aimerait ne plus les avoir, alors laisse moi te raconter un peu leurs rôles, le cadeau qu’elles sont et comment faire pour vivre en harmonie avec elles.

Commençons par le début, tu ne m’entendras jamais parler d’émotions négatives ou d’émotions positives. Pourquoi ? Parce que les émotions sont « point ». Elles existent, elles sont là pour être. Les émotions sont là pour t’apporter un message qu’il est vital pour toi d’écouter. Du coup tu m’entendras parler d’émotions agréables ou désagréables. Pour te citer quelques exemples d’émotions agréables il existe la joie, la paix, le bonheur, la surprise, l’amour et d’émotions désagréables il existe la peur, la colère, la tristesse, le dégoût.

Quand tu ressens une émotion désagréable cela est une alerte pour signifier qu’il se passe quelque chose qui n’est pas en accord avec toi, avec tes valeurs. C’est le moment de prendre quelques minutes (ou plus si besoin selon l’intensité de l’émotion) pour observer et ressentir ce qui n’est pas juste pour toi. Prendre ce petit temps va te permettre plusieurs choses :

  • Déjà de te demander est-ce que cette émotion t’appartient ou bien est-ce tu t’es laissé.e envahir par l’humeur de quelqu’un autour de toi ? Si c’est le cas ferme les yeux, recentre-toi sur toi et laisse passer ce qui ne t’appartient pas
  • Ecouter ce qu’elle est venu te dire cette émotion, qu’est-ce qui n’est pas OK pour toi dans cette situation ? Tu as l’impression de pas être respecté.e ? de ne pas être aimé.e ? de ne pas être assez ? ne pas être à la hauteur ? d’être abandonné.e …
  • Est-ce que tu es fatiguée et donc tu prends les choses personnellement ? alors agis sur ta fatigue, prévois un temps de repos, de déconnexion pour te ressourcer et revenir en forme c’est peut être la seule chose qu’elle est venue te dire cette fois ci

Une fois que tu as identifié ces premières choses alors seulement tu peux agir. Laisse cette vague émotionnelle te traverser et accueille là avec bienveillance. Ne te juge pas, ne mentalise pas, laisse juste passer. Et pour ça de quoi tu as besoin toi ? te foutre la paix quelques instants/heures/jours ? prendre soin de toi ? manger mieux ? dormir plus ? faire du sport ? remplir ta confiance en toi ? poser tes limites ? remonter de ton estime de toi ? comprendre une situation etc… peu importe trouve ce dont tu as besoin pour aller mieux et honore le.

Quel risque si tu ne fais pas cela ? Tu vas mettre ton émotion « sous le tapis », elle va rester comme « coincée » chez toi et elle reviendra te solliciter de plus en plus fort jusqu’à ce que tu écoutes et entendes le message. Et tu te dis peut-être, oh mais cette petite voix dans ma tête je peux vivre avec ce n’est pas grave. Hormis le fait que ce soit pénible de vivre ainsi, dis-toi bien que si tu continues à l’ignorer elle passera dans ton corps physique. Oui oui tu sais ces maux de dos, ces problèmes de digestion, ces problèmes de peau, ces problèmes de cycle pour mesdames, ces soucis d’infertilité, tout le temps malade et enrhumé.e et dans les cas les plus grave ça peut aller jusqu’à des troubles du comportements alimentaires (TCA), des maladies chroniques et plus. C’est ça la conséquence d’une mauvaise gestion émotionnelle.

Ton corps et ton esprit fonctionnent ensemble. Tout commence par une pensée. Une pensée qui génère une émotion, qui génère une sécrétion d’hormones, qui génère une ou plusieurs réactions dans ton corps. Les émotions sont là pour te protéger. Pour t’illustrer cela je te donne les réactions biologiques qui se passent dans ton corps lorsque tu ressens de la colère. Ce qui est ancré dans ton système nerveux c’est que la colère te prépare à attaquer un ennemi réel. La réaction en cascade dans ton organisme a pour objectif de faire affluer ton sang vers tes mains avec une grosse poussée d’adrénaline. Toute cette énergie nécessaire pour historiquement t’empresser d’attraper une arme ou frapper l’ennemi. Et oui nous sommes régis par notre cerveau reptilien, historique de notre évolution humaine.

Seulement aujourd’hui tu peux ressentir de la colère pour des banalités de la vie, et toutes ces réactions biologiques n’ont alors aucun sens. Personnellement la gestion émotionnelle je préfère en parler comme l’intelligence émotionnelle. L’intelligence émotionnelle c’est ne pas subir ses émotions et juste réellement vivre en harmonie avec elles. Être émotionnellement intelligent pour être indulgent, bienveillant et en harmonie d’abord avec toi-même et ensuite avec les autres.

Et là tu te dis, OK mais comment on fait concrètement ? Et je te comprends. C’est un apprentissage, tout commence par la connaissance de soi. Au début de cet article je t’ai dit qu’une émotion désagréable surgit lorsque quelque chose n’est pas en accord pour toi ou tes valeurs.

  1. Alors commence par le début : te connaître toi, tes valeurs, tes parts de lumières et d’ombres
  2. Prendre tes responsabilités, tu ne pourras jamais contrôler ce qui se passe à l’extérieur (les autres, l’environnement etc.) la seule chose sur laquelle tu as la maîtrise c’est comment toi tu réagis (ou veux réagir) face à ces évènements
  3. Communique avec bienveillance envers toi-même (dialogue intérieur) et ensuite les autres
  4. Parles-en, fais toi accompagner par un professionnel pour t’aider à lancer le mouvement, un.e coach, un psychologue, une hypnothérapeute, une énergéticienne… toutes ces professions qui existent pour libérer et surtout avancer (tu peux retrouver mon article sur le coaching ici)
  5. Occupe de toi de ton assiette, l’alimentation notre premier carburant renforme les trésors d’une gestion optimale de nos hormones et neurotransmetteurs
  6. Tu peux mettre en place dans ton quotidien quelques exercices selon ce qui t’appelle du journaling audio ou écrit, de la respiration (clé suprême) par des exercices précis ou de la cohérence cardiaque, des mandalas, … et utiliser des huiles essentielles (renseigne toi auprès d’un naturopathe, un aromathérapeute ou un pharmacien)
  7. Participe à des ateliers de libération émotionnelle en présentiel avec diverses techniques jusqu’à trouver celles qui te font du bien
  8. Bouge pour libérer et évacuer les hormones dans ton corps (intense ou doux selon ton besoin)

La gestion émotionnelle est de nos jours encore trop peu sous-estimée concernant l’impact qu’elle a sur notre vie et notre santé. Si tu lis cet article c’est que tu es conscient.e de cet impact et sûrement que tu souhaites te faire du bien et avancer sur ce sujet alors n’attends plus et vas-y. Une bonne gestion émotionnelle c’est vivre en harmonie avec toi et je dirai même l’autoroute vers une vie épanouie.

Peut-être qu’il est temps pour toi de t’y pencher sérieusement ? Alors contacte moi par un appel découverte ou bien choisis directement un accompagnement je me ferai un plaisir de t’accompagner sur le chemin de l’accomplissement personnel et professionnel.